Pour pouvoir visualiser son contenu vous avez besoin de Adobe Flash Player.

ACCUEIL PRESENTATION MES CHANSONS 1972 - 2011 MARGUERITE CAHIER TEXTES AUDIO L'OMBRE DU SOUVENIR PETREL  ET MOI..............EMOIS MAMA: mon ami, mon frère HOMMAGES PERSONNELS HOMMAGE A JEAN FERRAT CARNET MUSICAL SURVOL ( AUDIO - VIDEO ) CHANSONS DE JEAN FERRAT "The LOVERS" STORY "SIX BEMEOLS" STORY DES TV... ET GRAEME ARDISSON.......NETTES STORY  LE "PETIT CAFE" 1979 "RENCONTRE" STORY  FÊTES DE LA MUSIQUE LES ANNEES 90  LES ANNEES 2000 PETIT BAL DU SAMADI SOIR STUDIO 2008 - 2012 CHANSONS DE PLEIN VENT "SIX BEMEOLS" STORY RETROUVAILLES 2010 DES TV... ET GRAEME  LE "PETIT CAFE" 1978 ARDISSON.......NETTES "RENCONTRE" STORY GRAEME 2  3 FÊTES DE LA MUSIQUE LES ANNEES 90  LES ANNEES 2000 HOMMAGE à JEAN FERRAT ALSACE CORRE: 1917 - 1967 COLLEGE DE CILAOS  MAURICE : SEJOUR SCOLAIRE 1998 CANADA : VOYAGE SCOLAIRE 2001 MARE - SECHE POESIES KARAOKE CINEMA MON LIVRE D'OR MON CARNET MUSICAL 8 MAURICE 98 A MAURICE 98 B ASSURANCE SUR LA MORT TROIS HEURES DIX POUR YUMA 

LES ANNEES 90

Dès 1991, place à une série d'activités musicales qui me permettront d'explorer d'autres pistes que je commençais à découvrir. La mode est alors à la MAO (Musique assistée par ordinateur). Le "personal computer" a déja pris place dans bon nombre de maisons. Je possède un modele "ATARI ST 1024" depuis 1988, et je réalise alors que je peux l'utiler pour faire de la musique étant donné qu'il possède en série les célébrissimes prise midi. Je méquipe alors de modules additionnels (séquenceurs externes de marque KORG ou ROLAND, Claviers arrangeurs TECHNICS et YAMAHA, cartes sons SOUND BLASTER et ISIS PRO de Guillemot, softwares de production musicale dont les célèbres BIG BOSS et CUBASE, les arrangeurs logiciels BAND IN A BOX, FEELING PARTNER et MISTER JAM. Soutenu par un materiel de sonorisation performant, me voilà engagé dans des productions d'un autre genre collant un peu plus avec les nouvelles modes. L'audionumérique ouvre alors des horizons nouveaux et laisse le champ libre à une créativité sans limites. La composition et l'arrangement sont désormais à la portée de tout musicien, la seule contrainte étant de ne pas se laisser déborder par la "machine" mais de conserver la main à tout moment. Le musicien crée, l'ordinateur exécute. En 1992, Je me retrouve au VVF de Cilaos puis à celui de Saint Gilles pour participation à l'animation de deux dîners de groupes. Puis ce sera l'Hôtel des Thermes fin 92 et début 93, l'hôtel "Le Vieux Cep" en décembre 93. L'année 1994 sera particulièrement riche en évènements musicaux de toutes sortes. Aidé de quelques collègues du Collège de Cilaos, je prends en charge l'organisation de la FETE DE LA MUSIQUE. Dès la rentrée de Février, unepetite dizaine d'élèves participent chaque semaine aux répétitions, chacun ayant choisi quelques titres dans un répertoire très diversifié ( variétes françaises ou internationales, chansons d'auteurs, poèmes et morceaux instrumentaux). Le spectacle a lieu le 21 Juin dans l'enceinte du Collége. L'après-midi entière est consacrée à l'évènement. Pendant plus de trois heures, professeurs et élèves vont offrir à l'assistance des prestations de qualité. Jean-François CALICHIAMA, Karl TECHER,Nadine ABNER et Mme ANZIANI des collègues professeurs s'investissent dans le spectacle. Emmanuelle FERRERE, Muriel VITRY, Bénédicte TOSSEM et Cybille HOAREAU proposent des interprétations personnelles de chansons connues et font les choeurs pour les autres chanteurs. Cette après-midi récréative aura un écho très favorable et l'expérience sera renouvelée en 1998 et 1999. Un film a d'ailleurs été réalisé par le Vidéo Club du Collége sous la direction de René BOULANGER , grand spécialiste des productions videos dans l'Etablissement. J'en publie sur cette page les meilleurs moments (Voir clip N° 1). Dans la foulée nous présentons un spectacle pour enfants à l'Ecole de Mare-Sèche. La matinée du samedi de cette fin Juin 94 sera consacrée à des prestations d'enfants, des pièces de théatre, des chants et des danses. Les Enseignants de l'Etablissement s'investissent à fond dans la mise en place l'évènement. En Décembre 1994, Karl TECHER, mon frère Mariano qui joue du saxophone, Jacky MAILLOT aux percussions et moi-même, nous animonsl e dîner dansant du Collège de Cilaos, et le 31 Décembre nous assurons la premiére partie du réveillon à l'Hôtel des Thermes. Au programme des chansons à écouter et d'autres pour la danse. Suivront une série de prestations dans divers hôtels de l'Ile, notamment au Boucan dont l'hôtel restaurant est dirigé par Jean-Claude TAMET, ancien collègue du Collège et ami aujoud'hui disparu. Début 95, je me retrouve à nouveau au VVF (Cilaos et Saint-Gilles), puis encore au Boucan et à l'hôtel "Le Vieux Cep". J'assure des prestations à la table d'hôtes "Le Grand Bénarre" et je participe à l'animation du repas annuel des employés communaux de Cilaos, et des spectacles proposés par les Centre de Loisirs du Cirque en Février et de La Saline en Août. 1996 et 1997 verront quelques apparitions au niveau du Collège, de certaines écoles primaires, et de quelques hôtels et tables d'hôtes. Pas réellement de très grands moments en termes d'apparitions. Mes recherches musicales continuent cependant leur chemin. Dès la rentrée scolaire d'août 97, je projette de renouer avec l'expérience "FETE DE LA MUSIQUE", en proposant un spectacle basé sur la grande mode du moment: le karaoké. L'objectif est de préparer des élèves à des interprétations de qualité de titres qu'ils auront eux-mêmes choisis, et de ménager un intermède "karaoké pour tous" en deuxième partis du spectacle. Je forme donc pour l'évènement un groupe d'une dizaine de filles et garçons. Des entraînements hebdomadaires et des enregistrements de clips vidéos nous permettent d'améliorer les prestations. Le 21 Juin 1998, grande après-midi spectacle dans l'établissement ( voir film réalisé par le club vidéo de René BOULANGER). Dés la rentrée d'Août 98, je renouvelle l'expérience en reformant le groupe (départ de certain élèves pur un lycée e la côte). Voir clip vidéo

Voici les enregistrements publics de certains titres interprétés au cours de ces années.

En Juin 1999, je participe à l'animation d'une soirée dans un restaurant de Pierrefonds. l'orchestre présent propose un répertoire assez rétro. Des titres tels "les corons" de Pierre Bachelet, "le ciel le soleil et la mer", "le village n'est pas la ville", "elle était si jolie" d'Alain Barrière, "la plage aux romantiques"... sont au programme. En Septembre1999, je rencontre Pierre LOUVET qui anime une soirée chez des amis. L'occasion m'est alors offerte d'interpréter certaines grandes chansons françaises, accompagné par ce grand maître musicien dont la notoriété dépasse largement les contours de La Réunion. Ainsi des titres tels "et maintenant de BECAUD, " quand on n'a que l'amour de BREL, "enmène-moi" d'AZNAVOUR, "la montagne" et "que serais-je sans toi" de FERRAT, "c'est extra" de FERRE, "le p'tit bonheur" de Félix LECLERC,.. sont revisités par nos soins. Pour moi, une soirée et une expérience riches et mémorables. En Octobre 1999 un dîner dansant est organisé à l'hôtel "le Vieux Cep", au profit d'une école du Cirque qui monte un projet de voyage d'élèves pour la fin de l'année. Toutes les chansons ci-contre sont proposées, plus d'autres interprétées par mon fils Olivier. Ainsi l'année, le siècle et le millénaire se terminent en musique. Cela aura pour moi, le mot n'est pas trop fort, queque chose d'historique.

LIEN "LES ANNEES 2000"



ROLAND F.

"Voici l 'heure de la quiétude et de chanter, face à face avec toi, la consécration de ma vie, dans le silence de ce surabondant loisir." (Rabindranath Tagore)

miroir ET reflets

Visites

folio.roland@orange.fr